Les Institutions Régulatrices des Vins de Porto

Tout au long de leur histoire, les vins de Porto ont été réglementés par différentes organisations corporatistes et institutionnelles avec chacune des missions spécifiques (commerce, production, promotion, stockage…). Si l’Institut des Vins du Douro et de Porto (IVDP) est aujourd’hui l’institution « phare », cela n’a pas toujours été le cas et le chemin a été long…

Compagnie Générale de l’Agriculture des Vignes du Haut-Douro
Cette compagnie créée par décret royal en 1756 par le marquis de Pombal (ministre du souverain D. José et connu sous le nom de Sebastião José de Carvalho e Melo) marque l’émergence de la première région viticole délimitée et réglementée au monde. Pour en savoir plus : www.realcompanhiavelha.pt

Entrepôt de Gaia
L’Entrepôt voit le jour en 1926 (décret du 31 juillet) suite à une vieille revendication des viticulteurs. Cet Entrepôt servira de succursale de la région productrice de Porto, laquelle exercera un contrôle et une surveillance rigoureuse des stocks afin d’empêcher le stockage, le transit, le commerce ou l’expédition de vins issus d’autres régions. Toutes les entreprises commercialisant des vins de Porto se voient dans l’obligation d’y faire vieillir leurs vins. Ce décret met donc fin à la commercialisation des vins de Porto depuis le Douro par les producteurs.

La Maison du Douro (« Casa do Douro »)
En 1932, le nouveau régime en place créé la Fédération Syndicale des Viticulteurs de la Région du Douro (« Casa do Douro »), organisme visant à protéger et à discipliner la production. La création de l’Institut du Vin de Porto en 1933 réduira ses compétences décisionnelles et notamment celles de fixer le volume du moût à fortifier et la fixation des prix. Néanmoins, le décret du 30 avril 1940 lui concédera des pouvoirs supplémentaires pour mettre à jour le cadastre, en distribuer le moût, approvisionner les producteurs en eaux-de-vie, contrôler le vin produit dans la région du Douro et délivrer les documents pour le transport des vins vers l’entrepôt de Gaia.

La Hanse des Exportateurs (« Grémio dos Exportadores »)
En 1933, la corporation de la Hanse des Exportateurs est créée pour discipliner le commerce autour des vins de Porto, tout commerçant étant tenu de s’y inscrire. Elle sera supprimée le 17 novembre 1975 pour laisser place à l’Association des Exportateurs de Vin de Porto rebaptisée Association des Entreprises de Vin de Porto en 1995. Pour en savoir plus : www.aevp.pt

L’Association des Producteurs-Embouteilleurs de Vin de Porto
En 1986, l’Association des Producteurs-Embouteilleurs de Vins de Porto voit le jour et permet aux producteurs de la région du Douro de vendre et d’exporter directement le vin de Porto qu’ils produisaient et embouteillaient dans la région du Douro, ce qu’ils ne pouvaient plus faire depuis 1926. Cette initiative découle directement des nouvelles exigences liées au secteur viticole et à l’entrée du Portugal le 1er janvier 1986 dans la Communauté Économique Européenne.

La Commission Interprofessionnelle de la Région Délimitée du Douro (C.I.R.D.D.)
En 1995, les statuts de la Commission Interprofessionnelle de la Région Délimitée du Douro sont acceptés par décret et permettront à la Commission d’assurer l’organisation et le contrôle de la production et de la commercialisation des vins AOC de la région. Elle est composée de moitié par des représentants de l’exploitation agricole et par moitié de représentants du commerce. En 2003, la Commission disparaît et se substitue à un conseil interprofessionnel inséré au sein de l’Institut des vins de Porto et du Douro.

L’Institut des Vins du Douro et de Porto
Dénommé « Institut du Vin de Porto » par l’État lors de sa création en 1933, il a initialement pour but de le représenter dans le secteur et de superviser et arbitrer les relations entre la Maison du Douro et la Hanse des exportateurs. Sa mission consistait aussi à assurer la qualité du produit, promouvoir les vins à l’étranger et veiller à la défense de la marque. Depuis 2003, l’Institut des Vins du Porto fusionne avec la Commission Interprofessionnelle de la Région Délimitée du Douro (CIRDD) pour donner l’Institut du Vin du Douro et de Porto (IVDP) actuel.

L’IVDP est un institut public de nature interprofessionnelle. Il relève de l’administration indirecte de l’État et est doté d’une autonomie administrative et financière ainsi que d’un patrimoine propre. L’État détient les compétences relatives à la certification des vins de la région démarquée du Douro et à la discipline du secteur, qu’il s’agisse de surveillance et de contrôle ou de pouvoir de sanction. Le conseil interprofessionnel détient, pour sa part, toutes les responsabilités ayant trait à la gestion et à la coordination de la vitiviniculture dans le Douro.
Pour en savoir plus : www.ivdp.pt

Le saviez-vous ?
Depuis le 14 novembre 2011, c’est Manuel de Novaes Cabral qui est le nouveau président de l’Institut du Vin du Douro et de Porto. Il succède à Luciano Vilhena Pereira en place depuis le 27 octobre 2008.

Anecdote :
Le 13 octobre 2014, Jean-François Blarel (ambassadeur de France au Portugal) a décoré Manuel de Novaes Cabral du grade de « Chevalier de la Légion d’Honneur ».